Banniere 1

Les bienfaits de l’allaitement maternel sur l’enfant et la mère.

 

L’allaitement est profitable au plan de la santé physique de l’enfant mais aussi sur le plan affectif. Le bébé est « programmé » pour téter le sein de sa mère, il s’entraine déjà avec ses doigts dans le ventre de sa maman. Et biensur le corps de la femme est conçu pour allaiter, même bien avant de tomber enceinte. Durant la grossesse le corps se prépare de plus en plus, la glande mamaire s’agrandit, les aéroles des seins foncent pour que le bébé le distingue plus facilement, les veines parfois gonflent préparant ainsi l’afflux de lait, il n’est pas rare qu’au dernier trimestre que le colustrum perle des seins.

 A la naissance le bébé a de fort instinct de tétée, il se dirigera naturellement vers les seins de sa maman, il a un reflexe de fouinement, pour chercher le mamelon et un fort reflexe pour s’y accrocher. Dans tout ça nous voyons bien que l’allaitement est la suite logique de la grossesse, que la femme et l’enfant sont fait pour partager cette merveilleuse aventure qu’est l’allaitement.

Le colustrum est le premier lait (jaune) que la femme sécrète, il suffit totalement aux besoins caloriques de l’enfant, il est riche en anti corps nécessaires à l’enfant qui passe d’un milieu stérile a un milieu rempli de bactéries et de germes qui lui sont totalement étrangers. Il constitue donc un moyen efficace de le protéger de son nouvel environnement. Il est aussi très riche en protéines, de cellules vivantes, d’hormones, de sucres , de vitamines… La lait artificiel lui ne protège en rien, il agresse la flore intestinale du bébé, il a juste une fonction nouricière ça s’arrete là.

Il est donc très important pour le nouveau né, et encore plus pour les prématurés qui sont très sensibles aux infections intestinales.

 

 Colustrum à gauche, lait mature à droite

Après quelques jours vient le lait mature, plus blanc, qui est toujours le plus adapté aux bébés. Sa composition change au cours de la tétée, plus acqueux au début pout désaltérer et un lait plus gras en fin de tétée pour rassasier le bébé. Il évolue aussi avec l’âge de l’enfant, la composition du lait ne sera pas la meme pour un bébé d’un mois que pour un bébé d’un an.  Allah a tellement bien fait les choses, qu’une femme peut allaiter un nouveau né et un bambin, la succion différant de l’un à l’autre, le sein reconnait et attribue le bon lait pour chaque enfant, Du colostrum pour l’un, du lait mature pour l’autre par exemple.

Lait de début de tétée à gauche, lait gras à droite

Il est toujours aussi riche en anti corps, qui lui sont toujours profitable. Ce qui est magique, c’est que la tétée protège l’enfant de l’environnement où il se trouve, il aura moins de risque de tomber malade, les enfants allaités sont beaucoup moins victimes de maladie ORL et d’infections intestinales, l’allaitement c’est aussi une prévention contre les allergies et l’obésité. Il protège toujours auss bien le système digestif de l’enfant. Le lait maternel accélère le processus de guerison. Les bienfait de l’allaitement maternel se ressentiront sur l’adulte que le bébé deviendra in sha allah.

Il répond aussi aux besoins affectifs de l’enfant, c’est un moment privilégié pour lui, c’est le contact de sa maman, il sent son odeur, la tétée libère des hormones appaisantes aussi bien pour bébé que pour la maman. La tétée est aussi analgésique, car le lait contient entre autres des endorphines (utile en cas de bobo, chutes, de lui doner la tétée, ça l’apaisera et calmera la douleur). C’est un geste qui le rassure et le réconforte. L’allaitement crée un lien unique et aide à tisser le lien mère-enfant. Le bébé devient connecté à sa maman et la maman devient connectée à son enfant. La tétée participe au bon developpement sensoriel et cognitif de l’enfant.

L'allaitement est bon pour le développement des machoires, en effet le mouvement de succion n'est pas le même lorsque l'enfant tête le sein que lorsqu'il tête la tétine d'un biberon. La tétine du biberon nécessite moins d'effort de la part de l'enfant, sa mandibule travaille moins, alors qu'au sein, la mandibule fait un mouvement antéro-postérieur, sa croissance est ainsi stimulée, elle l'est dotant plus lorsque la tétée se fait en position orthostatique (ce qui ne veut pas dire que dans une autre position le développement ne se fait pas bien, la différence entre les possitions ne devient importante que lorsqu'il y a un problème de développement de la mandibule et qu'il faut corriger cela), ainsi le docteur Chateau dès 1925 recommandait l'allaitement orthostatique pour les enfants souffrant d'une insufisance de développement mandibulaire. Tout le travail musculaire que demande la tétée au sein  nécessite une synchronisation de nombreuses fonctions dont le rôle morphogénétique est très important pour un développement maxillo-facial harmonieux de l’enfant. Pour Gremmo-féger la succion au sein assure une bonne croissance du massif facial pouvant contribuer à la régularité de l’implantation dentaire et à la qualité de la respiration nasale.  Les enfants ayant été allaités au sein présentent, d’après des études américaines1, moins de malocclusions dentaires et ont moins besoin de traitements orthodontiques coûteux. En savoir plus.

Allaiter c’est aussi un bienfait pour la maman, c’est un moyen de prévention du cancer des seins et des ovaires. Il est un bon moyen aussi d’aider à l’utérus de retrouver sa taille initiale d’avant la grossesse, en effet l’allaitement provoque des mini contractions qui vont aider l’utérus à se rétracter, et au passage diminuer les risques d’hémorragies post partum. Il apporte le même bien être à la maman grâce aux hormones que l’allaitement dégage, la nuit des hormones ont pour fonction d’aider à l’endormissement du bébé et de la maman. C’est aussi un acte d’adoration pour Allah.


Le lait à également des vertues antiseptique, souvent les mamans s’en servent pour desinfecter des griffures, érraflures… mais aussi cicatrisantes ! Sur les lèvres gercées par exemple.

Nous ne pourrons pas dénombrer tous les bienfaits de l’allaitement maternel qu’Allah y a placé car il est sur toutes choses le plus savant, il est irremplaçable et source de merveilleux moments, de confiance mutuelle, de don de soi, c’est juste magnifique !

1Les études en question : Palmer B.; The influence of breastfeeding on the development of oral cavity: a commentary; J. Hum. Lact 1998; 14: 93-8. et Labbok M., Hendershot G. ; Does breasfeeding protect against malocclusion ? an analysis of the 1981 child health supplement to national health interview survey ; Am. J. Prev. Med. 1987; 3: 227-32.

Article rédigé par Pouini Douh

Commentaires (2)

Pouini DOuh
  • 1. Pouini DOuh | 25/05/2014

s salamo a3laykouna <3

Salwa

Au top ton article!!!!

Ajouter un commentaire