Fatwa : Concilier le jeune de Dawud avec la détestation de jeûner le vendredi et le samedi individuellement

En rapport avec le hadith suivant du prophète ('alayhi salat wa salam) :

 "Il n'y a rien au dessus du siyam (jeûne) de Daoud" 

Fatwa émise par Cheikh Albani :

S'il y a un texte général indiquant qu'une chose est autorisée ou recommandée, puis qu'un hadith particulier vient exclure l'autorisation ou la recommandation, alors ce hadith apporte une exception par rapport au texte général.

Le meilleur jeûne est celui de Dawud, comme souligné par le hadith. Puis il y a eu l'interdiction de jeûner le vendredi ou le samedi de manière individuelle. Or, le hadith du jeûne de Dawud est général tandis que celui de l'interdiction est un texte particulier. Par conséquent, le texte particulier, à savoir le jeûne du vendredi ou du samedi individuellement, est une exception à la règle. Si le jour de la fête tombe un jour du jeûne de Dawud, on ne le jeûne pas.

 

*Le jeûne de Dawud : ce jeûne consiste à jeûner un jour sur deux.

 

 

Ajouter un commentaire